Site icon Gang Flow

Le Mozart noir… Gang Flow a lu pour vous

WP Mozart noir
Crédit photo : Anne-Sandrine DI GIROLAMO

Relater la vie du chevalier de Saint-Georges ? Difficile. Il est de ces personnages, romanesques à l’envie, au destin façonné par les vents violents de l’histoire, qu’une vingtaine de lignes ne peuvent épuiser.

Voulez-vous donc un portrait dressé à la va-vite ? Mulâtre (quel mot!) né en 1745 en Guadeloupe. Fruit des amours d’une belle esclave africaine et d’un aristocrate protestant à l’époque où le « Code Noir » imposait sa triste loi. Destin nullement enviable, sauf à ce qu’un auteur à succès ne s’empare du sujet. 

C’est sans compter le talent de celui qui deviendra aristocrate accompli, fleurettiste d’exception (jusqu’à croiser le fer avec le chevalier d’Eon), capitaine engagé dans la Garde Nationale à Lille, puis colonel en 1792 d’une légion composée en partie d’afro-antillais parti combattre les autrichiens. La Révolution a donc éclaté le monde d’hier….
Le chevalier, jadis familier de Marie-Antoinette, est désormais fleuron engagé dans la construction de la République. Quand il meurt en 1799, une France moderne est en train d’éclore.

Et la musique ? Saint-Georges, surnommé le Mozart Noir », est un chef d’orchestre respecté, celui du « Concert des amateurs », orchestre prestigieux et prodigieux du Paris pré-révolutionnaire (40 violons, 12 violoncelles, 8 contrebasses, flûtes, hautbois, clarinettes, trompettes et bassons).

Il est aussi un violoniste virtuose et un compositeur averti de sonates, concertos et symphonies concertantes …

Voilà qui devrait susciter chez vous l’envie de lire ce livre.

Quitter la version mobile