Le Caravage à 360° : “Faire en sorte que le son soit désiré”.

Un jeudi 1er novembre dans les studios Le Fresnoy. Jour de tous les saints, pas une âme dans la rue, un jour particulier pour une rencontre insolite avec le maître du clair-obscur, le peintre turbulent qui a révolutionné la peinture italienne du 17e siècle.

Cela sera donc une balade dans la réalité virtuelle, une immersion dans les peintures du Caravage et un jour d’enregistrement en studio pour le violoncelle qui accompagne cette épopée de l’image en relief.

Le film d’animation sonorisé ce jour-là est destiné à la diffusion sur Arte 360°. Le compositeur et musicien Jean-Christophe Cheneval travaille avec Clément Vandamme, violoncelliste. Ensemble, ils veillent à « faire en sorte que le son soit désiré ».

Pour y parvenir, le compositeur décrit la scène. Une chambre. Une chambre d’auberge. Ambiance érotique. Odeurs suaves. Lumières qui se jouent de l’obscurité pour mettre mieux en valeur des corps d’hommes, objets de désir et de sensualité. Clément propose des sons. L’archet glisse, le son évoque à la perfection les bourdonnements, les incandescences troubles et les indécences. Voilà le désir qui s’est fait son.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Clément Vandamme en studio d’enregistrement d’un film en réalité virtuelle sur Le Caravage. Crédit photo : Anne-Sandrine Di Girolamo

Ces musiciens travaillent aussi à faire sonner la lumière. Jean-Christophe connaît les images. Il connait ces jeux subtils et ténus de lumière sortis de l’obscurité et propres au Caravage. Le voilà qui demande au violoncelle de murmurer, “un peu comme une lumière qui n’arrive pas à passer”.

Nous attendrons impatiemment la diffusion de ce film dont les auteurs, le compositeur  et les musiciens interprètes ont réussi à dépasser la description et l’explication. Voilà la peinture du Caravage qui sort de son silence pour mieux inoculer en nous l’obscurité et la lumière ténue, les troubles et les sensations.

rendered
Crédit photo : Isogod Patrick / Shutterstock. 14 juin 2015, Rome, Italie. Eglise Saint Louis des Français