Site icon Gang Flow

The Trinity College Harp : L’histoire passionnante de la harpe gaélique

The Trinity College Harp

 The Trinity College Harp est un livre qui pourrait fort bien vous passionner.

Rédigé par Brian Manners en anglais et en irlandais, cet ouvrage retrace l’histoire de la harpe gaélique, ancêtre de la harpe irlandaise moderne.

L’occasion pour nous de découvrir tout un pan méconnu de cette culture ancestrale et d’un instrument presque mystique.

Brian Manners, l’irlandais passionné d’histoire

Bien sûr, nous allons parler de la harpe ! Commençons toutefois par raconter l’aventure de cet ouvrage et de son auteur passionné d’histoire. 

Il y a trois ans, le très sérieux History Ireland Magazine lance un concours soutenu par les descendants de l’ancienne royauté irlandaise. C’est à qui veut bien écrire sur le sujet de son choix, tant qu’il s’agit de l’Irlande gaélique. 

Brian Manners est depuis toujours passionné de l’histoire ancienne de l’Irlande et en a même étudié sa langue. Il est aussi musicien et lorsqu’il participe un jour à un festival, il découvre avec stupéfaction la harpe gaélique, cet instrument qui sonne si différemment de son descendant, la harpe moderne. 

Le voilà pris dans le tourbillon de la recherche. Trois ans de rencontres avec des musiciens, des chercheurs et des universitaires lui ont été nécessaires. Mais le résultat est un très beau livre : passionnant, rigoureux quant au fond, accessible et pédagogique quant à la forme.

The Trinity College Harp : un instrument sauvé du néant de l’oubli

La harpe, symbole de l’Irlande

La harpe est le symbole de l’Irlande. Oh bien sûr, vous connaissez la fameuse bière (et sa petite harpe à gauche du nom) mais restons dans le domaine de la musique : la harpe irlandaise moderne, inventée par John Egan au milieu du 19e siècle qui s’est inspiré de la harpe européenne de concert, est de chaque festival de musique populaire et de bien des compositions. Mais attention ! Cette harpe là en cache une autre. La harpe gaélique. Bien plus ancienne et passionnante à tant d’égards. L

La harpe du Trinity College, l’une des 18 harpes gaéliques rescapées des ravages du temps et de l’oubli

La harpe du Trinity College a donné son nom à l’ouvrage. Présentons la donc.

C’est une harpe gaélique datant du 14 ou du 15e siècle conservée dans la grande bibliothèque du Trinity College à Dublin.

Elle est l’une des 18 harpes gaéliques datant des années 1400 à 1700 encore conservées. La rescapée d’une culture méconnue et tombée dans l’oubli. Justement, l’oubli…Ce livre n’est pas seulement l’histoire d’un instrument mais plutôt le portrait d’un instrument replacé dans son contexte historique, culturel, littéraire et sociétal. 

Et là… Vous n’êtes pas au bout de vos découvertes. Depuis les arts pratiqués dans l’aristocratie à l’ère gaélique, en passant par le statut des musiciens, la place immense de la harpe dans la mythologie (Tristan et Isolde par exemple) ou encore le travail des orfèvres et des artisans sur l’objet (tout en couleurs vives à l’époque)… Car la harpe gaélique est bien plus qu’un instrument de musique. Objet presque mystique, elle accompagne la poésie qu’on croit alors dotée de pouvoirs magiques. L’instrument de musique ancien est bien plus que ne peut l’envisager l’esprit moderne.

Un livre certes mais aussi des enregistrements audio

Evoquer un instrument est une chose. Pouvoir l’entendre est bien mieux. The Trinity College Harp est un livre audio… A chaque chapitre, son enregistrement. Nous avons particulièrement apprécié celui proposé à la page 14 : l’instrument historique a été encordé et enregistré par la BBC en 1961. Quelle surprise ! La harpe sonne davantage comme un piano et l’auteur d’écrire à ce sujet : « Not like a harp, more like a saloon piano in a hollywood western ». 

Fascinant également l’enregistrement proposé à la page 81. Le ap Huw manuscript est une très ancienne partition. Datée des années 1300, elle fascine les musicologues avec son système d’écriture musicale binaire. Et alors l’entendre….

Au delà de la connaissance d’un instrument ancien, toute une culture méconnue

A la fin de notre conversation avec Brian Manners, nous lui avons posé cette question : Que devrait retenir le lecteur de ce livre ? Sa réponse était un cri du coeur. Connaître l’histoire de la culture ancienne irlandaise est fondamental pour l’Irlande mais pour aussi l’Europe.

A la chute de l’Empire Romain, les moines irlandais ont conservé un nombre invraisemblable de manuscrits qui étaient la mémoire scientifique et intellectuelle de notre continent. De plus, l’Irlande ancienne est riche de milliers de documents inexploités car écrits en langue gaélique et non pas en latin. Peu d’universitaires s’intéressent à ce fond documentaire car ils ne connaissent plus ces langues ! La harpe gaélique fait partie de cette histoire méconnue mais elle n’en est que l’élément le plus visible.

Vous voyez à quel point la lecture d’un livre sur la harpe gaélique peut vous emmener bien au delà de la musique. 

Le livre est disponible sur Amazon et toutes les plateformes de vente en ligne.

Quitter la version mobile