Muséfrem : la base de données s’enrichit encore

Muséfrem, c’est une base de données extraordinairement importante. Un outil de premier ordre au service de la recherche sur la musique en France au XVIIIe siècle porté par le Centre de Musique Baroque de Versailles.

Des chercheurs et musicologues répartis sur l’ensemble du territoire français y travaillent depuis des années.


Un éclairage en profondeur de la musique en France au XVIIIe siècle

L’enquête Muséfrem

Muséfrem pour “Musiques d’Eglise en France à l’Epoque Moderne”.

Une aventure qui s’intéresse aux musiciens en poste à l’extrême fin de l’Ancien Régime dans les établissements religieux de France.

Cette enquête d’envergure s’appuie sur le nombre très important de documents émis par les musiciens en 1790. Ces musiciens dont la fonction principale était la récitation et le chant de l’office (abbayes, monastères, chapitres) et que la Révolution n’a pas épargné.

Pourquoi 1790 ?

A partir de 1790, de très importantes réformes bouleversent la vie de l’Eglise en France. Nationalisation des biens d’Eglise et constitution civile du clergé entraînent la suppression des chapitres et la fermeture des abbayes. Suivront ensuite les regroupements de paroisses urbaines…

Jadis employés des établissements religieux, de nombreux musiciens connaissent alors d’immenses difficultés. Eux dont la place et les revenus semblaient si assurés…

L’administration nouvelle hésite puis met progressivement en place des procédures de secours et d’indemnisation à leur bénéfice.

Des textes législatifs sont donc promulgués. Le décret du 24 juillet 1790 puis la loi du 1er juillet 1792 instituent des procédures qui sont graduées selon l’âge et l’ancienneté dans le poste occupé précédemment.

Ces dispositions mettent, en effet, en place des procédures consistant en démarches administratives, pétitions collectives et constitutions de dossiers.

Si la réalité de l’époque fût difficile pour les musiciens, elle constitue pour le chercheur moderne une véritable aubaine. La documentation disponible est en effet d’une richesse incroyable grâce aux dossiers individuels fournis par les musiciens eux-mêmes.

En conclusion, si 1790 est le point d’ancrage de la base Muséfrem, il s’avère que celle-ci éclaire de façon tout à fait large et précise la réalité de la vie musicale en France au XVIIIe siècle.

Un outil numérique qui s’enrichit encore en avril 2019

En avril 2019, Muséfrem s’est enrichi encore. Ainsi 550 biographies de musiciens issus de trois départements ont été ajoutées, ainsi qu’un “carnet de recherche” et un forum.

Muséfrem contient donc désormais des données relatives à 37 départements auxquels il faut ajouter Notre-Dame de Paris. Près de 4200 biographies sont accès libre !

Trois départements et 550 biographies supplémentaires

La base Muséfrem contient, depuis avril 2019, trois dossiers départementaux supplémentaires (Dordogne, Essonne et Oise). Ceci veut dont dire trois nouveaux articles scientifiques et un peu plus de 550 biographies nouvelles.

Dordogne

Un très vaste département traité en une seule année (!) par Alain Blanchard, maître de conférences honoraire en histoire moderne à l’Université de Limoges. Ainsi, est donné accès à 9 lieux de musique et 45 biographies.

Essonne

De riches territoires agricoles intégrés aux grandes routes de la circulation musicienne ancienne mais aspirés de plus en plus par l’attractivité parisienne. Cette base a été traitée par Christophe Maillard, chercheur associé au laboratoire TEMOS-CNRS. Au total, 63 lieux de musique et 151 biographies de musiciens.

Oise

Un département extrêmement riche avec plus de 80 lieux de musique dont 3 cathédrales ! 350 musiciens nouveaux et les biographies renouvelées de plusieurs compositeurs importants. (Louis Pollio ou Jean-Marie Rousseau). Cette base a été coordonnée par François Caillou (TEMOS) avec l’appui d’Isabelle Langlois (CHEC) et Thomas D’Hour (CHEC).

Un carnet de recherche et un nouveau forum de discussion

On note enfin la création d’un “carnet de recherche” dans la plateforme https://hypotheses.org/. On y trouve des informations sur l’équipe de recherche : déroulement de l’enquête, manifestations scientifiques et publications. De quoi vivre au plus près l’aventure !

Un nouveau forum de discussion permet également de partager en temps réel toutes sortes d’informations scientifiques et culturelles, qu’elles soient relatives à Muséfrem ou, plus largement, à la musique et aux musiciens de l’époque moderne.



L’équipe de chercheurs Muséfrem