Bach in a Circle : Insolite rencontre avec la musique Soufie

Bach in a Circle

Joanna Goodale propose avec Bach in a Circle une insolite et éclatante rencontre entre la musique de Jean-Sébastien Bach et celle des derviches tourneurs Soufis. 

Bach in a Circle, c’est un disque empreint de créativité et d’une désarmante capacité à rapprocher deux cultures musicales fort éloignées. Joanna Goodale, irrévérencieux jeune talent du piano, réussit à enchanter un public toujours plus nombreux. 

Prêt à découvrir la musique de Jean-Sebastien Bach arrangée à la mode des Soufies ? Gang Flow, pour sa part, est conquis. 

Il ne manque rien à la musique de Bach. Il ne s’agit pas non plus d’ajouter quelque chose ou de faire mieux. Je me suis appropriée la musique de Jean-Sebastien Bach en proposant une rencontre entre des cultures très différentes. Ces cultures qui font partie de mon identité.

Joanna Goodale

Un cheminement personnel et musical au pays des derviches tourneurs

Joanna Goodale est franco-suisse d’origine anglo-turque. Alors qu’elle n’avait jamais vécu en Turquie, la jeune pianiste a voyagé en Turquie à deux reprises. Une rencontre avec des amis Soufis, un apprentissage de la danse des derviches. La voilà marquée au point de se mettre à improviser et adapter leur musique au piano. « J’ai commencé à jouer ces thèmes en concert pour les bis. Le retour du public, très positif, m’a encouragée à les jouer encore davantage. »

Joanna Goodale
Joanna Goodale. Crédit photo : Usine Kugler

Toutes les musiques Soufies enregistrées dans ce disque Bach in a Circle existent déjà et sont fréquemment reprises par les musiciens Soufis. « Ces thèmes s’appuient sur des textes Soufis ou sur des textes du Coran. Certains sont des Zikr, c’est-à-dire des phrases musicales qu’on répète en boucle pour induire un état de transe. » Les répétitions de motifs sont, en effet, propres à la musique Soufie. Elles sont aussi « utilisées depuis l’aube de l’humanité en musique et en danse pour atteindre des états émotionnels mystiques. »

Bach et la musique Soufie, est-ce bien raisonnable ?

Est-il naturel que de mêler la musique Soufie et la musique de Bach ? La réponse dépendra évidemment des sensibilités de chacun. Pour notre jeune pianiste, la question ne se pose vraiment. « Il ne manque rien à la musique de Bach. Il ne s’agit pas non plus d’ajouter quelque chose ou de faire mieux. Je me suis approprié la musique de Jean-Sébastien Bach en proposant une rencontre entre des cultures qui font partie de mon identité. Et je pense que Bach était aussi très novateur lui-même et je ne pense pas qu’il aurait été choqué ! ». Joanna se met à rire et nous de la questionner un peu plus avant. 

Joanna Goodale

Arranger Jean-Sébastien Bach à la mode Soufie, est-ce bien raisonnable ? « Pour moi, ce n’est pas aller trop loin. Pourquoi ? Parce que Bach lui-même s’est inspiré d’autres cultures pour composer et inventer son propre style. Allemand, il s’est en effet laissé charmer par les esthétiques italiennes et françaises. Et puis c’est dans l’histoire de la musique ! Tous les compositeurs s’inspirent de leurs rencontres et des autres cultures. »


Joanna prend l’exemple de la fugue qui selon les termes de Joanna « part en écriture de fantaisie. » « La fugue commence avec un suite chromatique contenant énormément de dissonances. Mais Bach parvient à les faire passer . Il arrive à rendre les dissonances acceptables alors qu’elles frôlent avec l’acceptable de l’époque. Cette fugue prépare la fantaisie. Une fantaisie dans laquelle Bach lâche complètement le contrepoint et part dans une autre écriture très libre. » Voilà une liberté de créer qui inspire Joanna, tout comme les pianistes du jazz…. « La question n’est pas d’oser ou de ne pas oser. C’est de prendre cette liberté pour rendre les choses plus personnelles. »

Une interprète du répertoire classique très personnelle

Avec Bach in a Circle, vous entendrez une jeune interprète sensible et spontanée capable d’arrangements des plus créatifs. Il lui tenait à coeur d’enregistrer Bach parce qu’il est son compositeur de prédilection et aussi parce qu’elle se retrouve chez lui, comme chez les Soufis, dans des « endroits émotionnels similaires ».

A quand des compositions signées Joanna Goodale ? Il nous semble que cette jeune musicienne porte en elle les secrets d’une vraie poésie, universelle et capable de susciter le questionnement.  



Pour en savoir davantage…


Le portrait de Joanna Goodale est réalisé par FrogArt.

Baroque Bizet Brahms C.P.E Bach Chef d'orchestre Chevalier de Saint-Georges Compositeur contemporain Concert Debussy Ensemble Gang Flow Erard Flûte Gustav Mahler Harpe Instruments anciens Jacques de la Presle Jacques Ibert Lecture Luthier Mahler Masterclass Maurice Ravel Mozart Mozart noir Musique ancienne musique baroque Musique classique Musique de chambre Musée La Piscine ONL Opéra Opéra de Paris Orchestre Orchestre National de Lille Orchestre symphonique orgue Piano Polyphonie Pédagogie Renaissance Tsigane Viole de gambe Violon Violoncelle