Suzana Bartal : « Etre française est un honneur »

Suzana Bartal, pianiste et désormais française

Suzanna Bartal

Le 24 juin 2019, la pianiste d’origine hongroise Suzana Bartal annonçait sur les réseaux sociaux sa fierté et sa joie. Désormais officiellement française ! Ecoutez Suzana raconter et évoquer les liens très particuliers qui la lient à la France, depuis presque toujours.



Suzana Bartal adore les projets fous ! La saison prochaine ne sera pas épargnée et c’est tant mieux

Suzana Bartal

Notre discussion avec Suzana Bartal se poursuit. La musique bien sûr ! Suzana est devenue française mais elle reste avant tout une musicienne et une artiste. Et là… Aucun doute. La saison qui s’annonce est riche.


Je suis finalement de la vieille école. Pour ma part, j’aime m’approprier un répertoire, vivre avec lui puis décider de l’enregistrement si je ressens une connexion.

Suzana Bartal

Les Années de Pèlerinage de Franz Liszt bientôt disponibles chez Naïve

Enregistré en mai 2019, le triple disque paraîtra le 6 mars 2020. Un projet un peu fou qui a vu le jour dans une crêperie bretonne. D’une discussion avec le directeur du Festival Itinéraires en Morbihan est née une journée de concerts dédiée aux Années de Pèlerinage. En ce 26 mai 2018, c’était l’aventure ! « C’était un grand évènement et je dois dire que c’était même époustouflant. Nous avons joué l’oeuvre au fil des chapelles dans le Morbihan. Le piano a voyagé avec nous. Il y avait un car pour le public et moi, j’ai fais 120 km et trois concerts aussi dans la même journée ! C’était quelque chose d’incroyable ! »

Attendez ! Ce n’est pas tout. Suzana a joué à nouveau ces Années de Pèlerinage le 19 août 2018 à la Côte-Saint-André dans le cadre du Festival Berlioz. L’idée d’un enregistrement a alors mûri dans le sillage de ces deux concerts… « Oui, Les Années de Pèlerinage étaient un projet de concert au départ. Je n’avais pas forcément à l’esprit l’idée de faire un disque mais j’ai rencontré Pierre-Antoine Devic, le directeur extrêmement enthousiaste de Naïve et de Believe et nous sommes alors partis ensemble sur cet autre projet un peu fou. Un triple disque ! Souvent, on souhaite enregistrer un disque puis on essaie d’en jouer le contenu en concert. Mais je suis finalement de la vieille école. Pour ma part, j’aime m’approprier un répertoire, vivre avec lui puis décider de l’enregistrement si je ressens une connexion. »

Un immense coup de coeur…

Notre artiste aime le répertoire romantique. Même si elle avait déjà interprété certaines oeuvres de Franz Liszt, elle avoue toutefois son coup de coeur pour Les Années de Pèlerinage. « J’ai rarement autant aimé une musique. Cela a été beaucoup de travail aussi ! Il fallait examiner chaque détail, comprendre comment tout cela est fait. Liszt, comme tous les génies, a une logique qui se décèle. J’étais époustouflée par les inspirations musicale, artistique et littéraire mais aussi pianistiques et techniques de Liszt. C’est incroyablement écrit… »

Suzana continue. On la sent emportée et encore toute à cette musique. « Dans la liste des fantaisies qu’on peut avoir et des personnes du passé que j’aurais aimé rencontrer, Liszt serait le premier de mes choix ! » Nous tentons une question, presque digne d’un concours à l’hippodrome. Qui serait le second ? L’artiste rit et répond Bartok. Avant de penser à Debussy… « J’ai beaucoup joué Liszt et Debussy en récital. Leurs musiques se marient très bien. Saviez-vous qu’ils s’étaient rencontré à la toute fin de la vie de Liszt ? Liszt avait joué un extrait Des Années de Pèlerinage pour Debussy quand il était à la Villa Médicis à Rome. Et Debussy avait aussi joué pour lui. »

Liszt, Bartok, Debussy et tous les autres. Suzana Bartal est devenue française mais aussi l’une de nos plus enthousiasmantes musiciennes.

Des concerts à ne pas manquer

Le concert de lancement du triple disque à venir est programmé. Alors à vos agendas ! Le 26 mars 2020, le public aura l’occasion d’entendre l’intégralité des Années de Pèlerinage à la Salle Cortot à Paris. Un concert de lancement du disque qui s’annonce comme un très bel évènement.

Suzana Bartal propose aussi à ceux qui souhaiteraient l’entendre avant cette date un Récital Liszt à l’Auditorium du Louvre le 12 octobre 2019 dans le cadre des festivités et des évènements organisés autour de l’anniversaire de la naissance de Léonard de Vinci. (Renseignements ici https://www.louvre.fr/liszt-en-italie ). Quelques jours plus tard, notre artiste interprètera également le Concerto de Grieg dans la grande salle de la Philharmonie de Paris… (Renseignements ici : https://philharmoniedeparis.fr/fr/activite/concert-symphonique/20267-tableaux )

Un triple disque, un récital à la Salle Cortot, un autre à l’Auditorium du Louvre, encore un autre à la Philharmonie de Paris et puis tous ceux que nous n’avons pas évoqué ! Chine, Etats-Unis, Europe… La saison 2019-2020 sera riche pour notre toute nouvelle pianiste française.


Nous remercions chaleureusement Suzana Bartal de cet entretien. En souvenir de l’attribution de la nationalité française à une artiste accomplie et une très belle personnalité.


Suzana Bartal et Anne-Sandrine Di Girolamo.
Suzana Bartal et Anne-Sandrine Di Girolamo. Crédit photo : Gang Flow

Nos articles récents