Manu Comté interprète magnétique de Sofia Gubaïdulina

Manu Comte

Manu Comté, accordéon soliste magnétique… En concert hier soir, jeudi 19 septembre, avec l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie à l’Arsonic de Mons en Belgique, il a interprété le Sieben Worte pour violoncelle, accordéon et cordes de Sofia Gubaïdulina.



Sieben Worte de Sofia Gubaïdulina : une pièce qui fascine

Née en octobre 1931 en République Tatare, Sofia Gubaïdulina est une compositrice soviétique. Une réflexion permanente sur le divin hante toute sa création musicale, résolument moderne. Entre la vie et l’au-delà, il y a le son et le silence. Un dialogue permanent entre ces deux éléments intrinsèques et vitaux de la musique.

Sa pièce pour violoncelle, accordéon et cordes, Sieben Worte (Sept Paroles), a été composée en 1982. Dans cette célèbration du Christ en croix, la dimension est évidemment sacrée. Mais la musique est un rassemblement, un point de ralliement que la compositrice propose en réponse.

La partition d’orchestre est virtuose et exigeante. Mais entre les deux instruments solistes, le violoncelle et l’accordéon, une alchimie captivante provoque le spectateur. Le violoncelle, instrument oh combien classique, et l’accordéon, qu’on dit plus populaire, nouent donc un dialogue de rupture avec le passé pour mieux redéfinir les équilibres et susciter la réflexion.

Manu Comté et Sieben Worte : sublime rencontre

Manu Comté connait Sieben Worte depuis vingt ans. Sur scène à l’Arsonic de Mons en Belgique, il a livré une interprétation de l’oeuvre très habitée. Musicien doté d’une extraordinaire présence scénique, les mises en abîme de Sofia Gubaïdulina le transcendent. La musique hypnotise mais le soliste cristallise en lui et autour de lui toute la tension dramatique de cette musique riche et intense.

Soutenu et accompagné par un Orchestre de Chambre de Wallonie éblouissant de précision technique, l’accordéon de Manu Comté ébranle. Il laisse sans voix tous ceux qui venus découvrir une pièce rare sont sortis touchés et troublés. La musique de Sofia Gubaïdulina vise l’âme mais son interprète, Manu Comté, touche le public en plein coeur.

Les photos souvenirs….

Gang Flow remercie chaleureusement l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, Manu Comté et Isabelle Raché-Chappellier (Agence Music et Talent).

Consultez le site internet de Manu Comté

Soledad, l’autre aventure de Manu Comté

Photos prises le 19 septembre 2019 à l’Arsonic de Mons, Belgique. Crédit photo : Gang Flow.

Accordéon Bach Baroque Bizet Brahms Chef d'orchestre Chevalier de Saint-Georges Clavecin Compositeur contemporain Concert Cor Cordes Debussy Ensemble Gang Flow Festival Flûte Franz Liszt Gustav Mahler Harpe Instruments anciens Lecture Mahler Maurice Ravel Mozart Musique ancienne musique baroque Musique classique Musique de chambre Musée La Piscine Opéra Opéra de Paris Orchestre Orchestre National de Lille Orchestre symphonique orgue Piano Polyphonie Pédagogie Ravel Russie Tsigane Viole de gambe Violon Violoncelle