Les Tchalik : la web-série qui donne envie d’aller les écouter

Gabriel Tchalik et Claire Douieb

Gabriel Tchalik et Claire Douieb. L’un est violoniste au sein du Quatuor Tchalik, l’autre est réalisateur et travaille à la Cité des Sciences, au Palais de la Découverte. Ensemble, ils ont produit une web-série pour communiquer sur la sortie du disque Short Stories par le Tchalik Quintet. Un disque né d’une résidence d’artiste qui a eu lieu en juin 2018 pour la création de la première sonate pour violon et piano de Thierry Escaich.

Pourquoi une web-série ? Comment le tournage s’est-il déroulé ? Comment la web-série a-t-elle été accueillie ? Telles étaient les questions posées à ce jeune duo créatif. Mais avant tout, voici les sept épisodes rassemblés en un seul film …


Pourquoi une web-série ?

Vidéo, documentaire, « trailer » ou web-série ? Les musiciens classiques publient des vidéos sur You Tube dès qu’ils en ont désormais la possibilité. Il n’est pas rare non plus que la sortie d’un disque de musique classique soit appuyée de la mise en ligne d’un « trailer » promotionnel. Faire entendre tout en laissant voir et raconter l’histoire fait donc désormais partie de la communication du musicien professionnel moderne.

Pour accompagner la sortie de leur disque Short Stories, la fratrie Tchalik a décidé la production d’une web-série. Sept épisodes de deux minutes chacun, diffusés au fil des quelques semaines de promotion de la sortie de ce disque. Claire Douieb explique ce choix. « Nous voulions communiquer pour la sortie du disque sur les réseaux sociaux car Gabriel et le Quatuor Tchalik ont déjà une page Facebook. Au début, j’avais imaginé un documentaire et donc un format beaucoup plus long car il me semblait intéressant de capter la collaboration avec Thierry Escaich. Puis, on s’est dit que le documentaire ne serait pas adapté à notre média de diffusion et que donc la web-série convenait davantage. »

Le « trailer », format court lui-aussi, aurait-il pu séduire également ? « C’est un format assez ponctuel. Nous voulions pouvoir créer et maintenir le suspens dès la sortie de l’album, puis avoir une montée en crescendo dans la communication. D’où le choix de la web-série plutôt que celui du « trailer« . Ensuite, pour revenir au format de la série, nous avons aimé l’histoire de pouvoir créer un rendez-vous pour les personnes qui suivent la page Facebook. »

Entrer dans la vie du quatuor : cela se fait « sans chichis » comme on dit chez les Tchaliks

Quatuor Tchalik

La web-série produite pour la sortie du disque Short Stories est un véritable succès d’écran, si on nous permet l’expression. Elle ouvre délicatement la porte à celui qui souhaite entrer dans le quotidien et l’intimité de cet ensemble musical composé de cinq frères et soeurs. Claire Douieb confirme. « J’avais envie de faire entrer dans la vie du quatuor car je pense que leur force réside dans leur spontanéité naturelle. Ils le font sans chichis comme on dit chez les Tchalik. »

Une atmosphère familiale très sympathique. De jeunes musiciens naturels et complices. Gabriel Tchalik le sait. « Notre quatuor a un petit truc en plus car avons tous grandi ensemble ! Je peux aussi confirmer que la communication entre frères et soeurs est la plus directe qui soit. Nous restons toutefois professionnels et nous nous posons des limites pour être efficace et avancer. » Un trait exprimé avec délicatesse dans la série par Claire Douieb qui a su capter l’essence de cette communication entre frères et soeurs. Chacun ses petites manies. L’un tatillonne le rythme, l’autre la justesse. Tous en rient.

Un format qui s’invite au concert

La web-série, un format adapté à la communication sur les réseaux sociaux. Un format qui permet aussi de créer un rendez-vous avec le public. Sur les réseaux sociaux ? Oui mais pas seulement. Les Tchalik ont en effet expérimenté la diffusion de leur série en introduction lors du concert de lancement du disque. Gabriel raconte. « Nous avons organisé une soirée de lancement du disque au cours de laquelle nous avons diffusé tous les épisodes. Cela a vraiment beaucoup plu aux journalistes mais aussi au public. » Le jeune violoniste raconte aussi comment, en fin de concert, le public est venu poser davantage de questions, comme délié de la distance qui le sépare parfois des artistes.

La web-série, une manière de répondre au public ? Très certainement. Mais elle fait encore bien mieux. En suscitant la connivence entre les musiciens et le public, elle donne envie d’aller les rencontrer et les écouter.

Lisez notre article sur Short Stories, le disque du Tchalik Quintet

Quelques extraits

Tchalik

Consultez le site internet du Quatuor Tchalik


Accordéon Baroque Beethoven Bizet Brahms Chef d'orchestre Chevalier de Saint-Georges Clavecin Compositeur contemporain Concert Cor Cordes Debussy Ensemble Gang Flow Festival Flûte Franz Liszt Gustav Mahler Harpe Instruments anciens Lecture Mahler Maurice Ravel Mozart Musique ancienne musique baroque Musique classique Musique de chambre Musée La Piscine Opéra Opéra de Paris Orchestre Orchestre National de Lille Orchestre symphonique orgue Piano Polyphonie Pédagogie Ravel Russie Tsigane Viole de gambe Violon Violoncelle