Buxtehude et les copains, de Lübeck à Uppsala

Ce disque de La Rêveuse est, une fois encore, un petit bijou d’histoires et de musique. On y rencontre un Buxtehude personnel et intime, entouré de musiciens non moins personnages. Sédentaire établi dans une ville moyenne à la gloire un peu ternie, il se nourrit de toutes les découvertes de son époque et de son continent. Créatif tranquille, il a bien moins voyagé que sa musique. Mais là était sans aucun doute l’important. Et lui, le savait bien.