Site icon Gang Flow

LEAD ! Les outils pour être incroyablement convaincant

LEAD !

LEAD ! C’est le programme développé par le chef d’orchestre finlandais Jukka-Pekka Saraste. LEAD ! vise à donner à la future génération de musiciens, solistes et chefs d’orchestre les outils de l’influence. Car le mot générique de « musiciens leaders » sous-tend l’absolue nécessité d’acquérir des connaissances comportementales et managériales. Etre un artiste capable d’influencer et de fédérer autour de lui, c’est possible mais cela s’apprend…


La seule manière de survivre, c’est d’être incroyablement convaincant !

Jukka-Pekka Saraste

Faire ses débuts n’est pas toujours simple

Le chef d’orchestre finlandais Jukka-Pekka Saraste raconte simplement son expérience au sein de l’Orchestre symphonique de la radio finlandaise. « Ma propre carrière n’a pas commencé de façon étrange, mais disons de façon plutôt drôle au fond. J’ai dû, en effet, convaincre de mes qualités de chef l’orchestre même dans lequel je jouais en tant que violoniste. Cela n’a pas été simple du tout. Mes collègues n’acceptaient absolument pas la situation et allaient jusqu’à crier en répétition. Il m’a fallu user de beaucoup d’autorité pour imposer la discipline. Après la première répétition, j’étais très en colère. Mais j’ai rassemblé toutes mes forces pour sauver ce concert et j’ai finalement gagné l’entière adhésion des musiciens en raison de mon attitude. Donc, oui, je sais que les jeunes chefs d’orchestre sont confrontés parfois à des situations très difficiles. Mais la seule manière de survivre est d’être incroyablement convaincant et de donner tout ce qu’on a au fond de soi. »

Jukka-Pekka Saraste a joué avec les plus grands orchestres du monde entier en tant que chef invité. L’Orchestre philharmonique de Londres, l’Orchestre symphonique de la BBC, le Gewandhausorchester de Leipzig, la Staatskapelle de Dresde, l’Orchestre symphonique de Vienne, l’Orchestre symphonique NHK, l’Orchestre de Paris, le Boston Symphony, le Chicago Symphony, le Los Angeles Philharmonic, le New York Philharmonic et l’Orchestre symphonique de Montréal. Et à la fin de la saison 2018/2019, il a mis fin à son mandat de chef principal de l’Orchestre symphonique de la WDR à Cologne. On le dit profond et intègre. Et on le devine extraordinaire pédagogue. Co-fondateur de la fondation LEAD ! en Finlande, il apporte au monde de la formation des musiciens professionnels une vision personnelle.

Le programme LEAD ! est né d’un constat

Le chef d’orchestre évoque encore ses jeunes années. « Quand j’ai commencé à l’orchestre, les qualités qu’on doit avoir pour être un leader étaient presque quelque chose d’évident pour beaucoup d’entre nous. Il y avait une sorte d’autorité naturelle qui venait automatiquement et principalement parce que nous entrions tôt à l’orchestre. De nos jours, on entre dans un orchestre bien plus tard car on étudie bien plus longtemps. On entre donc à l’orchestre juste après les études et sans expérience. Voilà ce que nous sommes en train d’essayer de compléter grâce à notre programme LEAD. »

Y aurait-il donc un écart important entre ce que le jeune musicien connait de la musique et ce qu’il connait du métier qu’il embrasse ? « Oui. Lorsque j’ai commencé à échanger avec mes collègues, ils ont tous dit la même chose. Il est extrêmement difficile pour un chef d’orchestre de trouver un jeune musicien d’orchestre qui soit un bon leader parce que l’écart entre les connaissances musicales et les connaissances professionnelles est parfois immense. »

La faute à une formation trop centrée sur l’objectif de faire des solistes d’exception uniquement ? « La formation actuelle des musiciens les conduit à des carrières de solistes. On leur donne donc les outils pour devenir des solistes. Mais il existe une multitude de types de carrières dans la musique classique. On peut être soliste ou musicien d’orchestre de chambre, musicien d’orchestre symphonique ou chef d’orchestre. Parlons de l’orchestre. Pour être un leader dans un orchestre, il faut avoir certaines qualités. Par exemple, savoir comment se comporter avec un chef d’orchestre, comment communiquer avec les autres musiciens et comment gagner en influence au sein de l’orchestre. »

Les qualités nécessaires pour devenir un musicien leader

Le programme LEAD ! tel qu’il a été développé par Jukka-Pekka Saraste et toute l’équipe de la fondation qui l’épaule est un programme unique dont l’ambition est de compléter l’excellente formation musicale que les jeunes musiciens acquièrent au sein des conservatoires. Il est comme un pas intermédiaire entre le monde de l’école et le monde du travail. La musique est le point commun. Le leadership l’élément différenciant.

Alors même que la formation prend place au sein de sessions véritables de préparation d’un concert, les sujets évoqués au sein des répétitions sont similaires à ceux qu’on pourrait offrir dans le monde de l’entreprise. Il s’agira donc de confiance en soi, de résilience, de communication, de négociation d’un contrat. Savoir aussi comment être convaincant et mieux se vendre, gérer ses réseaux, discuter avec un agent artistique en coulisses. Sur scène, il faudra apprendre à développer sa propre identité artistique et cultiver une voix personnelle et unique. L’artiste influent sera complet…

Autant de sujets pour développer une autorité, savoir pourquoi et comment on est influent. Pour Jukka-Pekka Saraste, « le but est toujours d’être efficace dans sa communication en tant que musicien et avec le chef d’orchestre. Il faut savoir donner les bonnes indications aux musiciens de sa section, et tout simplement être conscient de ce que le leadership veut dire et implique quand on est musicien d’orchestre. » Ce que le leadership veut dire et implique quand on est musicien d’orchestre ? Le programme LEAD ! est ambitieux mais s’annonce déjà comme un complément essentiel de la formation des artistes influents de demain.



Rendez-vous du 1er au 8 août 2020 pour la prochaine session du LEAD ! Leadership/Mentorship programme

Les inscriptions à la session de formation qui se tiendra du 1er au 8 Août 2020 dans le cadre du Fiskars Summer Festival en Finlande sont désormais ouvertes. Pour en savoir davantage, cliquez sur le lien ci-dessous.


Pour pourriez être intéressé aussi par cet article Michel Moragues : Think positive !


Nos articles récents

Quitter la version mobile