Site icon Gang Flow

De Wagner à Hitler, par Fanny Chassain-Pichon

De Wagner à Hitler

Wagner, Hitler. Le sujet n’est pas nouveau, il n’est pas non plus complètement épuisé. Evoquons donc ici un livre très intéressant écrit par l’historienne Fanny Chassain-Pichon et publié aux éditions Passés/Composés en 2020. 

Ce livre propose une lecture des parcours personnels de Wagner et de Hitler, depuis l’enfance jusqu’à la mort, pour mieux les mettre en perspective. Il mets ainsi en évidence le rôle de modèle qu’a pu tenir Richard Wagner, auteur de nombreux écrits antisémites, dans l’évolution d’Adolf Hitler. On le sait, le dictateur nourrissait pour le compositeur une immense fascination, lui l’artiste manqué et qui finalement n’a jamais pu se consoler de son échec au concours d’entrée à l’Académie des Beaux-Arts de Vienne. 

De Wagner à Hitler : notre chronique

Pour visionner la vidéo, cliquez sur l’image ci-dessous.

Une méthode de recherche intéressante

L’ouvrage prend en compte les multiples textes et les essais à caractère parfois profondément antisémites de Richard Wagner. Il nous a séduit par la méthode de recherche qu’il met en oeuvre.

Le lecteur est convié tout au long de la vie des deux protagonistes. Une succession de portraits miroirs se succèdent donc. Ils confrontent les différences et les ressemblances entre les vies de ces deux hommes. Dans quelle mesure le dictateur a-t-il copié le compositeur ? Voilà la question posée par l’historienne. Non seulement la méthode de travail est intéressante, mais surtout, elle permet au lecteur non historien de rentrer dans l’intimité, le détail de la vie de Wagner et d’Hitler et c’est passionnant (et déroutant) d’humanité. Même si le mot humanité peut évidemment sembler choquant pour parler d’Hitler. 

Extrait

« Comme Wagner très jeune qui s’était tourné vers la poésie par pure facilité, Hitler avait choisi la carrière d’artiste-peintre car cela lui paraissait simple. Il faut ainsi reconnaître à notre protagoniste plusieurs ressemblances, dans l’enfance et l’adolescence : au delà de cet attraits pour la simplicité, ils ne travaillaient correctement à l’école que les matières supposées servir plus tard leur art et nourrissaient un sens aiguisé de la passion – la poésie puis la musique pour wagner, la peinture et les opéras wagnériens pour Hitler. »

Ce livre De Wagner à Hitler, portrait en miroir d’une histoire allemande, nous a beaucoup séduit. Il porte non seulement une analyse rigoureuse des documents disponibles sur la relation d’influence qui a pu se nouer entre Wagner et Hitler. Il analyse aussi avec toute la rigueur scientifique nécessaire les petits et grands évènements de la vie de chacun. 

Vous aimerez aussi…

Abonnez-vous ! C’est gratuit.

Quitter la version mobile