Site icon Gang Flow

Jean-Paul Gasparian : Un Rachmaninoff empli de promesses

Jean-Paul Gasparian

On ne sait qui choisit l’autre au fond mais c’est réussi.

Le jeune pianiste Jean-Paul Gasparian fait la preuve, dans un troisième disque solo, de ses affinités les plus grandes avec le répertoire pour piano de Rachmaninoff.

Un disque disponible au label Evidence.

La profondeur de Rachmaninoff est admirablement servie par la solidité du jeu de Jean-Paul Gasparian

Sergei Rachmaninoff a vécu, dans sa vie d’artiste et d’homme, plus de drames que beaucoup ne pourraient en souffrir. Les échecs (celui de sa première symphonie), la confiscation de ses biens par les rouges et l’exil loin de la Russie ont marqué son tempérament au point de faire de lui un homme volontiers austère et distant à qui ne semblait avoir les clés pour comprendre les méandres de son âme d’émigré. Il n’est guère simple de comprendre les tourments d’un homme témoin et victime des soubresauts de l’histoire. Bien sûr, on comprend, toujours. Mais ressentir… là est un défi de taille. Du succès de ce rapprochement naîtra la juste interprétation de son oeuvre. Et rares sont les succès vrais.

Après un premier enregistrement autour de l’école russe, puis un second consacré à Chopin, le jeune pianiste Jean-Paul Gasparian dit de Rachmaninoff l’essentiel. La mélancolie, certes. mais la force surtout. Brillant dans les fulgurances des Moments musicaux, fameux quand il est pris au coeur des difficultés de la sonate n°2 pour piano op.36, l’artiste commence là une relation avec le compositeur russe qu’on espère longue et fructueuse. Le choix d’interpréter les Moments musicaux doit être enfin saluée. Les plus belles inspirations du compositeur figurent dans ces tableaux moins prisés que les Préludes ou les Etudes-Tableaux mais ô combien troublants de beauté.

Au programme du disque : Sonate pour piano n°2 op.36 ; Prélude, op.23 n°4 ; Prélude, op.32 n°10 ; Moments musicaux, op.16 et Vocalise (op.34, n°14 dans un arrangement par Alan Richardson).

Découvrez notre podcast

Culture Sur-Mesure

Quitter la version mobile