Site icon Gang Flow

Une histoire vivante de la musique par Mélanie Levy-Thiébaut

2000 ans d’histoire dans les coulisses de la création musicale. 470 pages de plaisir infini, incluant des cahiers d’illustrations et une playlist gratuite sur Deezer

Figure de la scène musicale française et internationale, Mélanie Levy-Thiébaut est chef d’orchestre depuis trente ans. Elle publie chez Flammarion une Histoire vivante de la musique.
Ce livre destiné à tous les lecteurs désireux de découvrir les coulisses de la création musicale occidentale, vieilles de 2000 années d’aventures humaines, intellectuelles et philosophiques. Depuis les textes « psalmodiés » aux créateurs tels Iannis Xenakis ou Pierre Boulez, en passant par Hildegarde de Bingen, Palestrina, Monteverdi, Beethoven, Berlioz, Chopin, Wagner, Verdi. Voici les coulisses de la création musicale racontées avec talent, simplicité et joie.

Une histoire vivante de la musique : Entretien avec Mélanie Levy-Thiébaut

Nous avons rencontré Mélanie Levy-Thiébaut. Elle partage avec Anne-Sandrine Di Girolamo les coulisses de la création de ce premier ouvrage parfaitement réussi dans un entretien pour Culture Sur-Mesure.

Publié chez Flammarion, Une histoire vivante de la musique est disponible à partir du 2 février 2022 dans toutes les librairies et chez l’éditeur.

L’actualité musicale de Mélanie Levy-Thiébaut

Moment 2 – Acoustique et Musique – Théâtre du Châtelet (Paris)

23 janvier 2022 – 11H – Dans le cadre de la Semaine du Son. Au programme : Poulenc – Le Bal masqué par le Groupe Orchestral Le Paradoxe, dirigé par Mélanie Levy-Thiébaut.

Mélanie Levy-Thiébaut figure parmi les rares femmes dans le microcosme des chefs d’orchestre. Un métier qu’elle exerce depuis trente ans.

Après avoir été directrice musicale de l’Ensemble Instrumental de la Mayenne, après avoir fondé « ciné-concerts » avec orchestre, tel le Faust de Murnau joué avec Berlioz, elle crée désormais des « concerts explicatifs ». Elle y raconte la musique contemporaine, depuis Schoenberg jusqu’à nos jours à travers le Groupe Orchestral Le Paradoxe.


Quitter la version mobile