Site icon Gang Flow

Les mazurkas selon Gaspard Dehaene

Gaspard Dehaene

Gaspard Dehaene enregistre un disque Chopin. Au programme, 3 cycles de Mazurkas, des pièces contenant des Mazurkas et 3 chefs-d’œuvre : la Berceuse, la Barcarolle et la 4ème Ballade

A la Mazur

« À la Mazur », formule de Chopin en français pour le titre d’un rondo de jeunesse, suggère selon moi la manière élégante et singulière que revêt sa musique. Bien que la Mazurka soit une danse à 3 temps de la région de « Mazurie » au nord de Varsovie, Chopin affirmait que celles-ci « n’étaient pas écrites pour être dansées »… Jean-Marc Luisada a sans doute résolu l’équation en les surnommant « danses de l’âme ». (Gaspard Dehaene)

Entretien avec Gaspard Dehaene pour Culture Sur-Mesure

« Chopin quitta définitivement la Pologne à l’âge de 20 ans ; cette même année, il écrit son premier opus de Mazurkas. Tout au long de sa vie, il en composera près d’une soixantaine, qui forment en quelque sorte les feuillets de son journal intime d’exilé. Les grands appels patriotiques et la nostalgie qu’elles évoquent, sont magnifiés par leurs audaces harmonique et rythmique et firent dire à Robert Schumann de ces Mazurkas qu’elles étaient « des canons dissimulés sous des fleurs »… (Gaspard Dehaene)

Extraits

S’abonner à Culture Sur-Mesure

Quitter la version mobile